• votre commentaire
  • Chaque 17 août, le village de Porto Venere célèbre la fête de la Madone Blanche

    Comme chaque année au 17 août, le village de pêcheurs de Porto Venere, situé au nord de l’Italie, s’illumine de plus de 2000 torches à l’occasion de la fête de la Madone Blanche. Les lumières s’étendent sur cet éperon rocheux qui s’avance dans le golfe de La Spezia, également connu sous le nom du golfe des Poètes. Grâce à des points de vue comme celui-ci, nous imaginons facilement comme elle a pu inspirer poètes et artistes à travers les siècles. Lord Byron lui-même aurait nagé à cet endroit pour aller rendre visite à son collègue Percy Bysshe Shelley.

    votre commentaire
  •  

    Aux pointes de la Corse

    En Corse, les aiguilles de Bavella sont un vrai paradis pour les randonneurs invétérés. Dominant le col du même nom, le massif se caractérise par ses pics déchiquetés, ses grands remparts rocheux, et sa végétation tordue par le vent. Situées dans le parc naturel régional de Corse, dans le sud de l’île, les aiguilles font l’effet de grands géants immobiles aux couleurs changeantes, allant des teintes rouges à un gris effacé.

    Les aiguilles, qui offrent les plus beaux panoramas, sont également appelées les Sept Tours d’Asinau et portent chacune un nom. La plus haute, Punta Alta, s’élève à 1855 mètres d’altitude. Vous pourrez accéder aux aiguilles depuis depuis le col de Bavella qui culmine à 1 218 mètres. De là, vous pourrez également atteindre la curiosité généalogique répondant au doux nom de « trou de la bombe », un véritable cercle presque parfait au centre d’un rocher qui pourrait effectivement laisser penser qu’il a été traversé par l’un de ces projectiles guerriers explosifs.

    Si vous vous rendez dans ce massif aux mille curiosités ne manquez pas le sommet de pierres où trône la statue de Notre-Dame-des-Neiges ou encore, la route qui vous mènera au fameux cours d’eau de la Purcaraccia, avec ses cascades et ses piscines naturelles. Bon voyage !

    votre commentaire
  •  

    Grandeur nature

    Nous observons aujourd’hui la Journée mondiale des rivières – un évènement créé en 2005, près de cette rivière de Colombie-Britannique. Le fleuve Fraser s’écoule le long de ce que les provinces canadiennes ont de mieux à offrir : elle part des Rocheuses, s’écoule au cœur de vallées de la Colombie-Britannique, irriguant les campagnes au pied de Vancouver, avant de finir sa course dans la mer, au sud de la ville. Le débit du fleuve est plutôt modéré, comme on peut le voir ici, depuis le pont de Port Mann, à l’est de Vancouver, avec les monts Golden Ears en arrière-plan. Grâce aux efforts de conservation, le bras principal du fleuve coule parfaitement librement ; son bassin-versant recouvre près de 25 pourcents de la Colombie-Britannique.

    votre commentaire
  • Surprise catalane

    Si vous avez la sensation d’être happé par la splendeur de cette image, prenez une grande inspiration avant de regarder à droite ou à gauche. Nous vous recommandons d’ailleurs de fixer votre regard sur les ruines de cette structure médiévale – L’ermita de la mare de Déu de la Pertusa, située au nord de la Catalogne, en Espagne. Jetez un œil sur les côtés et vous serez accueillis par un vide vertigineux, tombant jusqu’au bassin du barrage de Canelles, au-delà duquel s’étend la région d’Aragon, cet ancien royaume très puissant qui régnait sur la Catalogne et une grande partie de la Méditerranée. Pour atteindre l’ermita, il vous faudra passer par un sentier sinueux, escarpé et rocailleux mais la récompense est de taille : vous aurez accès à ce que la Catalogne a de plus beau à offrir, outre la belle Barcelone.

    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire